Contrairement aux mauvaises langues, Evariste BOSHAB n’a jamais vendu ses biens pour rembourser le FPI, à qu’il ne doit rien.

Pourtant la direction générale du FPI avait déjà clôturé cette affaire, à travers une correspondance adressée au Professeur Evariste BOSHAB.

Dans cette correspondance, l’on peut lire ” Evariste BOSHAB n’est nullement Promoteur d’un quelconque prêt au FPI”.

Maintenant d’où vient ce mensonge grossier parlant en mal, du fils aimé de Mweka qui aurait vendu sa maison pour payer le FPI.

Une campagne de nuisance à la veille de la publication du Gouvernement ILUNKAMBA, aux allures d’une stratégie de déstabilisation, démasquée par l’entourage du triplement élu, Evariste BOSHAB, qui visiblement, connaît les acteurs et leurs jeux.

John Lungila

1 Comment

  1. Les domaines de formation de certains cadres du parti ne sont vrais. Cas de Yuma Jacques qui est économiste et non juriste, cas de Ekanga Moïse, qui est économiste et non juriste comme présenté dans ce document. Certains noms repris ne sont pas répertoriés au Pprd.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*