UDPS : Le SG Augustin KABUYA apaise les Parlementaires Debouts et ramène la paix à la maison UDPS

La rencontre entre Augustin KABUYA et la multitude des combattants de l’Udps, est intervenue ce samedi au siège du parti situé à la 11eme rue Limete.

D’abord, c’est le schéma machiavélique de LAMUKA pour la convocation d’un dialogue, que le SG de l’Udps Augustin KABUYA fera échouer.
A en croire Augustin KABUYA, la plateforme LAMUKA est, aujourd’hui,, à la recherche d’une crise politique artificielle pour exiger la tenue dudit dialogue.

Augustin KABUYA n’a pas été effrayé par le climat d’intoxication qui a régné le vendredi 11 octobre, pour expliquer cette stratégie de l’opposition aux Parlementaires Debouts de l’Udps.

Du haut du petit podium installé juste au milieu d’une multitude des combattants du parti, l’incontournable
Augustin KABUYA, va d’abord rassurer la base en soulignant que ” Personne ne peut s’amuser de vous. Vous êtes des ayants droit” a-t-il déclaré.

Ce avant de rappeler aux Parlementaires Debouts d’être fier, car aujourd’hui a-t-il martelé, ” l’un de vous, un parlementaire debout que je suis assume présentement les fonctions du Secrétaire Général de l’UDPS”.

S’agissant de la disparition de l’antonov 72, Augustin KABUYA que la base appelle autrement AK70, a rassuré les siens en ces termes ”sachez-le bien que le Président, a écouté vos cris d’alarme et est en train de prendre des mesures nécessaires pour sanctionner ceux qui ont failli à leurs missions. Hier déjà, il a tenu un conseil des ministres extraordinaires durant lequel cette question était au centre des sujets abordés. Son excellence Monsieur le Président de la République, a également mis en place une Cellule de crise chargée d’identifier les causes de cette disparition”.

Augustin KABUYA regrette que cette information doit prévenir en retard aux combattants, ”En principe, vous deviez déjà connaître ces informations depuis hier, mais nous avons fait, malheureusement, face ici, à la permanence, à une infiltration d’une main noire ayant profité des manifestations des combattants pour rendre des comptes aux autorités du parti, dont le Président a.i Jean-Marc Kabund et votre Secrétaire Général que je suis”, a-t-il fait constater.

”Je dénonce cette manipulation et j’appelle les Combattants à la vigilance. Car, le plan de nos adversaires est de voir le pays sombrer dans les troubles afin de mettre en exécution un plan de transition de deux ans”, a-t-il révélé.

Il dit ne pas comprendre le lien entre la disparition de l’avion et la gestion du parti. Kabuya et Kabund sont-ils devenus des constructeurs russes des Antonov? Comment les gens peuvent-ils étaler leur haine à la place publique en déplaçant le débat de la disparition de l’avion vers celui de la gestion du parti ?
Quel rapport y a-t-il entre cette disparition de l’avion et la coalition CACH-FCC?
Comment nous pouvons faire croire à l’opinion que nous sommes derrière le Chef de l’État, tant que notre comportement ne le prouve pas un seul instant?, S’est-il interrogé.

Aujourd’hui, certains moutons noirs de LAMUKA qui disaient tout haut qu’ils ont choisi FAYULU parce que notre Chef Tshisekedi n’avait pas des diplômes ni de l’expérience pour diriger le Congo et qu’à l’UDPS il n’y avait pas la crème intellectuelle, ce sont les mêmes qui veulent se présenter maintenant comme des donneurs des leçons. Je peux vous avouer ici que Fatshi n’a trahit personne, en autorisant la coalition CACH-FCC, rassure Augustin KABUYA.

Il a appelé les combattants à la patience et à la vigilance, de cesser ainsi avec la distraction, car dit-il, le Chef de l’État sait que nous n’avons pas du travail, en commençant par moi-même.

Aujourd’hui, LAMUKA est à la recherche d’une crise artificielle pour obtenir leur schéma de dialogue politique parce qu’il sont incapables de faire l’opposition comme à notre époque.

Pour s’en rendre compte, Augustin KABUYA renvoie la base du parti à la lecture des publications sur leurs comptes Twiters des leaders de LAMUKA à l’occasion de la disparition de l’antonov 72, pour mesurer le degré de leur haine, tandis que de son de côté, l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila, n’a pas hésité pour présenter ses condoléances directement à l’actuel Président de la République, Fatshi beton.
C’est pourquoi, je vous demande d’être disciplinés; aidons le Chef de l’État contre les moutons noirs.

Un message fort qui n’a pas seulement convaincu, mais aussi et surtout apaisé la base de l’Udps, qui a repris la confiance aux dirigeants du parti, à travers les applaudissements des Parlementaires debouts, à la fin de l’adresse du Secrétaire Général.

C’est aux alentours de 18 heures, qu’ Augustin KABUYA, a clôturé cette causerie de réarmement morale.

John Lungila

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*