Kinshasa : ”Le Policier qui a abattu un médecin à Lingwala est déjà aux arrêts et en pleine audition à l’auditorat militaire à l’instant”, Godé Mpoy, President de l’APK

Godé MPOY, Président de l’APK

La mort tragique de Yannick Welo, Administrateur du Centre de Santé de Référence situé à Lingwala, n’a pas suscité que la colère de la population de Lingwala. Même les autorités de la Ville le sont également. A l’instar du Président de l’APK Godé Mpoy, qui aussitôt appris la nouvelle du drame, a instruit à l’exécutif provincial pour un éclairage dans cette affaire.

Le Président de l’APK, a exigé l’arrestation immédiate de cet élément de la police et des poursuites judiciaires.

Ce qui se fait déjà après quelques minutes qui ont suivies ce drame

Le Président de l’APK, Godé Mpoy vient de confirmer à Dynamique infos, que le policier est déjà aux arrêts. ”A l’instant, il est en pleine audition à l’auditorat militaire. Nous attendons les conclusions de cette audition pour définir la suite de cette affaire”, a annoncé Godé Mpoy.

Selon la population de Lingwala, ce policier est parmi les gardes rapprochées du Ministre Provincial de l’intérieur, Dolly Makambo. Si cela s’avère être vrai, la suite s’annonce grave pour celui à qui, l’on a confié la responsabilité de sécuriser les kinois et leurs biens.

John Lungila

3 Comments

  1. Dolly doit tomber,car trop c’est trop!
    Atteinte a la Liberté de la Presse (affaire Top Congo),corruptions etc… Tous les cadavres dans les tirois de la commune de la Gombé doivent sortir coûte que coûte!

  2. La mesure elle bonne. L autorité de lETAT dois se faire sentir et non la fragiliser, la police est vêtus de l autorité elle peut en aucun cas être humilié de la sorte dans média par n’importe qui nous devrions avoir honte vous oubliez que la police,armée font les bras armée du gouvernement

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*