RDC : Shadary serait empêché de se rendre au Burundi par la DGM, provocation ou règlement de compte?

Le secrétaire permanent du parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary, aurait été empêché de voyager le vendredi 24 janvier dernier à l’aéroport international de N’djili.

Selon nos sources fiables proches de l’aéroport, l’ancien ministre de l’intérieur accompagné de Marcelin Cishambo, haut cadre du parti cher à Joseph Kabila, voulaient effectuer ce déplacement pour la République du Burundi où ils devaient répondre à l’invitation du parti conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de la défense de la démocratie(CNDD-FDD), à l’aide de leurs passeports Diplomatiques.

C’est ainsi que, ces deux proches de l’ancien Président Joseph Kabila Kabange, auraient été interpellés par les agents de la direction générale de Migration, DGM.

Selon certains observateurs avertis, cet acte prouve en suffisance que les deux tendances de la coalition au pouvoir ne regardent plus dans la même direction depuis l’adresse du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi à la diaspora congolaise de Londres, qui sera complètement contredite par la Présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda.

Pour rappel, lors de l’inauguration du nouveau siège de la ligue des femmes PPRD, le secrétaire permanent, Emmanuel Ramazani Shadary, avait déclaré que le pays sera paralysé si quelque chose de mal arrivait à Albert Yuma dans l’affaire 200 millions d’euros de la GECAMINE.

La rédaction

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*