” Coronavirus , Fatshi alobi okolonga te , toza nayo mayele ” Jolino MAKELELE pour une communication de proximité dans les milieux reculés

”Le message de sensibilisation contre la pandémie corona virus doit parvenir, même au dernier congolais, habitant le Congo profond “, c’est le mot-clé du Ministre d’État congolais de la Communication, Jolino Makelele Diwampovesa derrière les banderoles et affichages dans les milieux reculés.

C’est une alerte sur les dispositions prises par le Chef de l’Etat Congolais, Félix Antoine Tshisekedi et son gouvernement pour éradiquer, au plus vite, ce virus meurtrier en Rd.Congo.

Il d’avis que le manque de communication de proximité demeure ce poison qui maintient certains congolais dans les doutes malgré la propagation de ce virus meurtrier dans le monde en général et dans la ville-province de Kinshasa en particulier.

Jolino Makelele a jugé utile de communiquer en langue vernaculaire, lingala dans ce cas d’espece. ” Coronavirus , Fatshi alobi okolonga te , toza nayo mayele”
Ndlr ” Corona virus , fatshi te lance un message , cette bataille, tu ne l’emporteras pas , nous t’avons à l’oeil “. Peut-on lire sur un banderole .


Et ce, pour permettre à ceux qui n’ont pas une compréhension aisée d’un français soutenu de se mettre sur leur garde pour barrer la route aux intox et enfumages qui font croire à certains que le COVID 19 ne saura faire grand mal dans les pays intertropicaux.

Dans ce même registre , la bouche attitrée du gouvernement a invité les congolaises et congolais à un respect strict des règles d’hygiène .

Jimmy SITA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*