DGPEK: Qui veut la tête de la DG Régine Kingunza ?

L’honorable Régine Kingunza, est une femme douée et pétrie du savoir faire, du savoir être et plein de dynamisme. Elle est plus connue pour sa rigueur mêlée à son sens managérial, du reste devenue, indiscutable.

Depuis sa nomination à la DGPK par le Gouverneur de la ville Provincede Kinshasa, elle ne fait parler d’elle que par le travail.

Hier cependant, structure méconnue des kinois, la Direction Générale de Publicité de Kinshasa, DGPK en sigle, devient aujourd’hui une référence et contribue énormément, voir efficacement au budget de la ville ! Bravo au Gouverneur Gentiny NGOBILA MBAKA.

Détentrice d’un diplôme de licence en économie, la DG Regine KINGUNZA n’est purement et simplement que victime d’une campagne de diabolisation et de règlement de compte déclenchée par les ennemis des Kinois.

Ainsi, il n’est nullement question d’aller par le dos de la cuillère pour indexer l’axe du mal qui en veut aux kinois.

Il est utile de rappeler qu’à l’issue des dernières élections de décembre 2018, Mme Regine KINGUNZA était élue députée provinciale de Kinshasa, dans la Commune de Mont – Ngafula, pour le compte de son Parti Alliance pour la Bonne Gouvernance, ABG.

En terme de poids politique, son Parti politique est la 3ème force politique à Kinshasa, après le PPRD et l’UDPS.

Avec ses 6 députés provinciaux siégeant à l’Assemblée Provinciale de Kinshasa, outre ses députés nationaux et sénateurs, l’ABG avait décliné l’offre faite par André KIMBUTA qui avait sollicité le parti cher à Son Excellence Jonathan WATA pour soutenir la Candidature de Magloire KABEMBA à l’élection élection du Gouverneur et Vice-Gouverneur de la Ville de kinshasa. En lieu et place, l’ABG, avait plutôt préféré soutenir la candidature de Gentiny NGOBILA MBAKA .

Avant tout, il faut souligner que l’actuelle DG de la DGPK, à l’époque députée provinciale, était le témoin du Candidat Gouverneur Gentiny NGOBILA.

Naturellement, après la Victoire de Gentiny NGOBILA, l’ABG en raison de son poids politique avait eu droit à une récompense qui est loin d’être une faveur. Par conséquent, Mme Regine KINGUNZA, a été nommée plus tard, Directrice Générale de la DGPK, une élévation bien méritée.

Selon certaines indiscrétions, ce combat de nuisance lancé contre sa personne, est en réalité une guerre de leadership d’une part, dans le Grand Bandundu, où l’ABG et Jonathan WATA sont devenus incontournables, surtout au sein de l’opinion bandundoise. D’autre part, cette guerre de leadership, est devenue de plus en plus visible à kinshasa où l’ABG s’impose comme 3ème force politique après le PPPRD et l’UDPS.

Selon nos sources, cette campagne de nuisance est orchestrée depuis la DGPK via deux agents, improductifs, engagés en guise de récompense pour avoir organisée la campagne électorale menée pour le DGA de la DGPK Jésus Noël SHEKE, candidat député provincial malheureux à Lingwala, lequel était aussi directeur de campagne du Candidat Gouverneur Magloire KABEMBA, le ticket présenté par André KIMBUTA.

Selon certaines personnes qui ont requis l’anonymat, cette campagne de nuisance serait téléguidée par celui qui, au départ, avait voulu le soutien de Jonathan WATA et de l’ABG sans l’obtenir afin de faire élire son candidat Gouverneur de kinshasa.

Comment expliquer et comprendre les allégations de malversations financières et détournement imputées à la Patronne de la DGPK, quant on sait qu’une mission parlementaire de l’APK n’a rien constaté, pareil pour une mission de l’inspection provinciale des finances. Alors que l’opinion attend la publication du rapport de l’inspection générale des finances qui a aussi effectué un contrôle à la DGPK, les ennemis des kinois ont préféré crier au voleur dans le vide.

Ce qui laisse croire, qu’en réalité, dans ce combat, la véritable cible, n’est autre que l’excellence Jonathan WATA, l’actuelle ministre de Pêche et élevage, Autorité Morale de l’ABG, pour sa montée en flèche qui commence à déranger ses détracteurs.

Il sied de signaler que l’ABG a des élus à tout le niveau : Sénat, assemblée Nationale et dans les Assemblées Provinciales. L’actuel Président de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa, le Pasteur Godé MPOY est aussi de l’ABG. Que Comprene qui pourra..

John LUNGILA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*