EPST-EDUC TV : L’ancien Comité NFISIA-SHUNGU propage des Fake News pour manipuler l’opinion

Que ne peut on pas faire pour récupérer un avantage qu’on a perdu après avoir fauté ? En tout cas, pour les personnes sages, elles se résignent et acceptent la sanction surtout lorsqu’on réalise qu’effectivement on est coupable et on mérite la peine infligée.

Mais pour les téméraires, l’on s’agite, on remue ciel et terre, on développe des subterfuges, on concocte des plans machiavéliques jusqu’à induire en erreur les institutions de la République, voire la presse en y faisant publier des Fake News, histoire de manipuler et de la pire de façon possible, l’opinion publique.

Telle est la situation qui se vit actuellement à EDUC TV depuis la signature, le 19 décembre 2020, de l’arrêté du Ministre d’état et Ministre de l’epst WILLY BAKONGA WILIMA portant régularisation des positions administratives des membres de la Télévision Thématique EDUC TV du ministère de l’epst.

Cet arrêté est donc venu mettre fin au système du Comité de Gestion au sein d’EDUC TV dirigé par un coordonnateur assisté des coordonnateurs adjoints. Ledit arrêté donc, assorti d’un cadre organique fait d’EDUC TV un Service à part entière du Ministère de l’epst dépendant directement du Secrétariat Général et non plus du Ministre d’état et Ministre de l’espt.

Alors c’est là que les agitateurs se lèvent, ceux la même qui étaient hier coordonnateur d’EDUC TV, suspendus pour faute lourde, se lèvent et tentent de manipuler et les institutions de la République et la presse nationale. Pour preuve, il faut publier sur le site d’ACTU 7.CD un article selon lequel :EPST : Le Conseil d’état suspend les effets de l’arrêté signé par WILLY BAKONGA opérant une mise en place à EDUC TV. Et ACTU7.CD de poursuivre : Le Conseil d’état vient de suspendre les effets de l’arrêté signé par le Ministre de l’epst WILLY BAKONGA en date du 19 décembre opérant une mise en place au sein de la chaîne thématique de l’éducation EDUC TV, C’est que renseigne un arrêt de cette institution judiciaire consulté vendredi 22 janvier par ACTU7.CD WILLY BAKONGA avait recruté une nouvelle vague d’agents à EDUC TV au détriment de certains anciens collaborateurs, fin de citation.

Les latins n’avaient du tout pas tort de dire venemum in canda est, le venin se trouve à la queue. Les anciens collaborateurs, c’est eux, qui ne dorment plus, montent des coups bas jusqu’à induire le Conseil d’état en erreur pour solliciter leur réhabilitation à EDUC TV. L’article paru dans ACTU7.CD, commandité par les anciens est un véritable Fake news, confondant même la plus simple notion de date. Le dernier arrêté du Ministre d’état de l’epst a été signé le 19 décembre 2019 et non le 19 décembre 2020.

La Rédaction

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*